Portrait de diplômée #6 – Claudia ten Hoven

Claudia Ten Hoven sera diplômée de Sciences Po Grenoble en 2021. Elle est en stage chez Reputation Squad, une agence de communication digitale corporate et d’influence, un poste obtenu grâce au réseau SPAF, pour lequel elle est en charge de la communication.

Comment tu as connu Sciences-Po au Féminin et qu’est ce qui t’a donné envie de t’y investir ?

J’ai découvert Sciences-Po au Féminin par hasard, en scrollant mon fil d’actualité LinkedIn. Je suis tombée sur le profil de Léa, notre responsable des relations avec les IEP, qui vient du même IEP que moi. J’ai toujours eu cette fibre féministe en moi, mais sans me reconnaitre dans certains mouvements. Je partage la vision de SPAF, un réseau professionnel d’entraide bienveillant qui a la volonté de briser le plafond de verre. J’ai senti que je pouvais me rendre utile. J’en suis donc devenue chargée de la communication et des réseaux sociaux en juillet 2019, six mois après sa création. Je voulais participer à son expansion et je crois que c’est réussi ! J’y ai aussi fait de très belles rencontres.

Tu as obtenu ton stage grâce à l’association, peux-tu m’en dire plus ?

Je discutais de mes projets professionnels et de ma recherche de stage avec Marion, la responsable des pôles locaux de l’association, et elle m’a orientée  vers un ami, qui est aujourd’hui mon tuteur de stage. Je n’avais jamais entendu parler de cette agence de communication, mais elle correspondait à ce que je cherchais. Reputation Squad s’occupe de l’image et de la communication digitale d’entreprises, d’institutions (ambassades), d’associations, d’ONG… Le but est de les accompagner dans leur stratégie de communication online et offline à l’ère du tout numérique : cela passe souvent par un accompagnement personnalisé sur leurs réseaux sociaux, leurs sites ou applications, leurs prises de parole, leurs relations avec les médias, la couverture augmentée de leurs grands événements, etc. En somme, nous fournissons des prestations de conseil en image en intégrant l’ensemble des métiers du digital.  

Comment s’y prendre pour profiter au mieux du réseau de SPAF ?

Mon conseil serait de participer à un maximum d’évènements, de rencontres, de moments d’échanges où l’on a une opportunité de rencontrer des femmes inspirantes. Ces rencontres peuvent ouvrir des voies et offrir des possibilités auxquelles nous n’aurions pas forcément pensé. Sans compter qu’avoir des recommandations de stages ou de postes grâce à SPAF est une garantie de « qualité ». On ne m’aurait sans doute pas suggéré une entreprise qui ne laisse pas d’opportunité aux femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *