Novembre 2020 / Confinement acte 2 : notre sororité 100% digitalisée

En cette période très (très) spéciale de confinement en un mois de novembre un peu morose, nous vous envoyons tout notre courage et réconfort. Ceci dit, chez Sciences-Po au Féminin, nous avons décidé de ne pas nous laisser abattre (et on espère bien que vous non plus), car le covid n’a pas eu raison du plafond de verre, et que nous sommes bien décidées à continuer de vous proposer des événements. 

Avec l’arrivée de sa petite soeur Carrière, notre newsletter actualités évolue et nous attaquons ce mois-ci avec une nouvelle rubrique “Edito” qui aura à coeur de mettre en valeur le travail de l’ombre des pôles de l’association. Bonne lecture !


Edito #1 : Le mentorat SPAF par Marie Dubost

« Le projet de mentorat SPAF est né lors des premiers jours de mon stage d’été à Sciences-Po au Féminin. Avec l’aide et le suivi sans relâche de Marion Armand, responsable du pôle adhérentes, j’ai voulu mettre en place une véritable communauté de femmes autour du mentorat, dans la ligné des valeurs de sororité, d’entraide et de bienveillance de SPAF. En construisant des relations basées sur la réciprocité, mentors et mentorées peuvent bénéficier mutuellement de conseils, de soutien, de réflexions et d’échanges autour de leur orientation professionnelle, leurs besoins de carrière ou plus largement de leur condition partagée de femme dans le monde du travail. 

Je vois ce nouveau programme comme une mise en application concrète des valeurs de SPAF. J’ai trouvé génial que les adhérentes intéressées nous aient fait part de leurs idées et suggestions lors de la réunion d’information, car cela montre qu’elles ont un rôle actif dans le déroulement du projet, qui est co-construit avec elles et adaptatif à leurs besoins. À un niveau plus personnel, mon stage à SPAF puis mon rôle de responsable du programme de mentorat me permet de monter en compétences de jour en jour, de prendre confiance en moi et de forger mes ambitions. Et je dois cela en grande partie à Marion, qui est comme ma mentore finalement ! 
C’est donc avec joie et fierté que je porte ce premier cycle de mentorat, au côté de nos chères adhérentes et de toute l’équipe SPAF. »


À vos agendas ! Quoi de neuf chez SPAF ?


Le 9 novembre : Atelier #2 Dominique Druon

Dominique Druon, présidente fondatrice d’Aliath, s’associe à notre engagement en faveur d’une meilleure représentation des femmes dans les sphères de pouvoir à travers une série de quatre webinars. Le premier atelier sur “les sphères de la gouvernance privée et pourquoi valoriser les quotas” a eu lieu le 12 octobre, où madame Druon nous a fait part de son expérience très inspirante et qui nous a donné envie de nous battre pour nos droits sur le marché du travail ! 
 Le deuxième aura lieu le 9 novembre prochain (demain !) sur le thème “savoir aller au-delà des règles, des lois et décomplexer les quotas”. Si, vous aussi, vous vous êtes toujours demandé pourquoi les femmes restaient minoritaires dans les conseils d’administration des entreprises, et si vous voulez participer à changer cet état de fait, cet événement est pour vous !


Le 30 novembre : Atelier « Comment renforcer son impact », avec +Ensemble

Avoir de l’impact dans son environnement professionnel est un des facteurs clés du succès de nos carrières. Cette capacité à se faire entendre, à capter l’attention et à valoriser son travail n’est pourtant pas une compétence innée. Elle relève d’un travail sur soi que nous vous proposons d’explorer !

Pour cela, nous accueillons lundi 30 novembre Valérie Asselot, coach professionnelle spécialisée et fondatrice de +Ensemble, pour un atelier 100% digital qui vous permettra de développer votre impact professionnel. A travers des exercices interactifs et bienveillants, vous apprendrez à connaître votre style de leadership, à capter l’attention de vos collègues, à valoriser votre travail… et à le renforcer.

 Ce sera également l’occasion d’échanger avec Valérie pour lui poser toutes vos questions et/ou partager vos expériences. Comme elle le dit : “La seule façon d’accomplir est d’être”.


Pôle local de Toulouse – Webinar “Femmes et Médias” : Le 27 octobre, le pôle toulousain de Sciences Po au Féminin s’est penché sur les questions de la représentation et de la place des femmes dans les médias français. À cette occasion, SPAF a accueilli Marie Bournazel (journaliste chez Femmes Ici et Ailleurs) et Margaux Lignel (journaliste télévision), qui nous ont partagé leurs riches expériences. Leurs interventions ont permis d’ouvrir ce débat tant important de la place des femmes dans nos médias de tous les jours. Audrey Lebel (membre du collectif des Journalopes) assurera l’acte 2 de ce webinar le 19 novembre.


Retour sur nos événements 


Formation #NousToutes

Le 13 octobre, nous avons co-organisé avec #NousToutes une formation spéciale à destination des étudiant.e.s des IEP, dans le but de sensibiliser aux violences sexuelles et sexistes dans l’enseignement supérieur. La formation a réuni près de 250 étudiant.e.s dans une approche interactive ! De nombreux thèmes ont été abordés (définition et caractérisation des violences, chiffres clés, mécanismes de violences, pistes pour agir et réagir en situation de violence…) Le tout avec un angle intersectionnel et une attention particulière pour les personnes les plus vulnérables. De quoi prendre conscience des réalités et des réflexes à avoir. 


Pôle local de Lyon – Séance photos pour les CV

Soigner le fond mais aussi la forme. Indispensable, n’est-ce pas ? Partant de ce constat, le pôle local lyonnais a organisé mardi 20 octobre un shooting photo professionnel qui a pris place sur l’esplanade du Musée des Confluences (avant le reconfinement) et réuni 29 étudiantes. Sous un temps lumineux et venteux (effets de cheveux assurés), elles ont pris la pose devant l’objectif de Julie Helly, photographe de Once Studio (que l’on remercie chaleureusement pour son investissement au service du réseau !). Le but était de leur fournir des clichés de qualité pour leurs comptes professionnels. Après des myriades d’angles, postures et expressions, Julie a trié et retouché plus de 300 photos afin que chacune ait à sa disposition 8 clichés. 


Networking digital avec le pôle local Bruxellois : Le pôle local bruxellois a lancé son premier événement le 26 octobre dernier : un networking digital pour se rencontrer en plusieurs salles thématiques, d’abord générales puis plus professionnelles. Le pôle compte aujourd’hui beaucoup de bénévoles actives qui ont décidé de se constituer en bureau  pour déterminer la suite. Si vous souhaitez le rejoindre, n’hésitez pas à envoyer un mail à bruxelles@scpofeminin.fr. Dans les portraits du mois, vous aurez d’ailleurs l’occasion de découvrir une de leurs membres !


Atelier sur la négociation salariale : Morgane Dion, la co-fondatrice d‘Equally Work, a partagé avec plus d’une quarantaine d’adhérentes de Sciences-Po au Féminin ses meilleurs conseils pour apprendre à demander puis à mener une négociation de salaire. Elle est revenue sur l’importance pour les femmes de sortir de l’auto-censure et de se préparer aux entretiens. Les participantes sont reparties avec les bonnes questions à se poser, des clefs pour mieux mettre en valeur leur travail et leurs accomplissements et un élan de confiance.


Les portraits du réseau 
Un réseau de femmes, une diversité de talents



Portrait d’active #16 : Mathilde Thoraval
Classe préparatoire pour l’ENA
Diplômée de Sciences Po Toulouse 2019

« Il faut s’entourer des bonnes personnes, de femmes qui ont des carrières similaires, c’est grâce à ces femmes qu’on parvient à dépasser l’autocensure. »

Mathilde Thoraval est diplômée de Sciences Po Toulouse en 2019. Elle a ensuite intégré une classe préparatoire pour intégrer l’ENA. En parallèle des concours, elle a lancé la newsletter Carrière de Sciences-Po au Féminin. La première est sortie en septembre. 

Un conseil pour les femmes qui hésitent à se lancer dans les carrières comme celles que tu vises ?

“Ça reste difficile de se sentir légitime. On voit que les hommes ont confiance en eux. Pour moi c’est un défi. Il faut croire en soi, s’entourer des bonnes personnes, de femmes qui ont des carrières similaires, c’est grâce à ces femmes qu’on arrive à dépasser l’autocensure. Ça aide de voir des femmes avec qui on a des projets communs, de voir des professeures qui sont des femmes et de recevoir leurs encouragements.” Lire la suite


Portrait d’active #17 : Marine Binet
Head of EU office pour le Réseau de Transport d’Electricité
Diplômée de Sciences Po Lille en 2012

«Il faut savoir prendre le sillage de femmes qui nous inspirent. Je m’entoure de personnes que j’admire.»

Marine Binet est diplômée de Sciences Po Lille en 2012. Elle a étudié les relations franco-allemandes et s’est intéressée à la construction de l’Union Européenne. Elle dirige aujourd’hui la branche bruxelloise du réseau de transport d’électricité qui s’occupe des lignes de haute tension sur le territoire français. Elle fait aussi partie du pôle local de Sciences-Po au Féminin à Bruxelles.

Des conseils pour dépasser [le syndrome de l’impostrice] ?

“C’est comme avec les amies, il faut s’entourer de personnes positives. Moi j’ai eu les deux, des amies qui m’ont tirée vers le haut et d’autres vers le bas. Ma mère est quelqu’un de très inspirant, de fort. J’ai aussi lu beaucoup d’ouvrages féministes. Il faut savoir prendre le sillage de femmes qui nous inspirent. Je m’entoure de personnes que j’admire. Et on se rend compte qu’on est pas les seules à vivre ces plafonds de verre. C’est rassurant de voir que c’est le système qui est comme ça et que le problème ne vient pas de nous.” Lire la suite


Le petit mot de la fin

Pendant que votre partenaire fait la cuisine et que vous profitez du temps que vous libère le confinement, on vous invite à écouter l’épisode #25 de YESSS “Warriors et femmes sexistes” sur le sexisme intériorisé et l’importance de la sororité !
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *